Comment et pourquoi créer des potagers urbains à Genève ?

mai 30, 2024

Vous habitez à Genève et souhaitez assainir l’air ? Vous disposez d’une palette de solutions. Créer des potagers urbains à Genève fait partie des meilleures méthodes. Vous n’avez pas besoin d’avoir un jardin pour les mettre en place. En outre, cultiver vos propres fruits et légumes est plus économique que d’en acheter. Sans oublier le côté sain de cette pratique, à la fois salutaire pour votre santé et celle de la planète. La question est comment créer vos potagers urbains à Genève ? Eléments de réponses !

Potagers urbains à Genève, c’est quoi ?

Les potagers urbains correspondent à la culture de légumes et/ou de fruits comestibles en plein milieu urbain. Alors, si vous habitez à Genève, ce concept est parfait pour réduire l’émission de CO2 dans la ville. Néanmoins, la création de potagers urbains à Genève implique l’usage de contenants adaptés à des espaces restreints comme le toit ou le balcon. Vous hésitez un peu à propos de l’endroit où placer vos potagers ou ne savez carrément pas comment vous y prendre ? Cliquez sur le lien du site web d’un spécialiste dans les potagers urbains à Genève ! Ce professionnel saura vous guider étape par étape.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les avantages des micro-réseaux pour la résilience énergétique ?

Pourquoi créer des potagers urbains à Genève ?

Créer des potagers urbains à Genève ou dans n’importe quelle ville apporte un grand nombre d’avantages :

  • Il s’agit d’une excellente alternative pour consommer des fruits et légumes bios toute l’année et en toute saison.
  • Avoir des potagers à portée de main ne vous permet pas seulement de déguster des produits frais et goûteux. Vous pourrez aussi faire des économies, puisque vous n’aurez plus à acheter vos fruits et légumes au marché.
  • Voir pousser vos cultures et les récolter est une activité ludique qui plaît tant aux petits qu’aux grands. Celle-ci peut donc vous aider à initier vos enfants et à les sensibiliser à l’environnement.
  • La plupart des potagers urbains à Genève comportent des équipements mobiles comme des pots, des bacs ou des jardinières. Ces derniers facilitent le déplacement de vos cultures, vous permettant d’aménager votre extérieur selon vos envies.
  • Créer et entretenir des potagers urbains constitue une activité de plein air qui vous fera faire des exercices. C’est également la solution idéale pour créer un petit écosystème et réduire votre empreinte carbone.

Comment créer des potagers urbains à Genève ?

Il existe certaines étapes à suivre pour créer vos potagers urbains à Genève :

A voir aussi : Quels sont les impacts de l’énergie renouvelable sur la biodiversité ?

Bien choisir l’emplacement

Pour qu’elles puissent pousser correctement, vos plantes doivent bénéficier d’un ensoleillement quotidien. De ce fait, choisissez un emplacement qui leur permet d’être exposées au soleil au moins pendant 6 heures par jour. Si vous ne disposez pas de ce temps d’ensoleillement à l’endroit où vous vivez, pensez à privilégier les variétés qui s’épanouissent bien à l’ombre. C’est, par exemple, le cas de la laitue, de la roquette, du chou frisé, des épinards et des radis. Du côté des plantes aromatiques, la menthe, le persil et la ciboulette supportent parfaitement des situations moins ensoleillées.

En tout cas, veillez à placer vos potagers proches d’un point d’eau afin de faciliter l’arrosage.

Mettre en place des potagers urbains adaptés à ses besoins

Aujourd’hui, la tendance est au potager surélevé. Néanmoins, si vous avez des enfants et que vous voulez jardiner avec eux, assurez-vous de ne pas installer vos bacs trop en hauteur. Une excellente alternative serait de créer des potagers sur plusieurs niveaux. Cela permet de gagner de la place, mais aussi d’ajouter une touche esthétique à votre extérieur. Pour cela, n’hésitez pas à aménager des petits pots décoratifs en veillant à qu’ils s’intègrent bien au décor.

Réunir les équipements nécessaires

Il suffit de quelques planches, des vis et des clous pour fabriquer de grands bacs en bois prêts à accueillir vos cultures. Ensuite, vous n’aurez qu’à remplir chacun d’eux avec de la terre. Enfin, plantez vos graines et arrosez-les régulièrement.